Téléviseurs OLED

La technologie OLED

L’anagramme de Organic Light-Emitting Diode (diode électroluminescente organique) désigne incontestablement le futur de nos TV.
Cette technologie OLED repose sur le principe de l’électroluminescence. Pour simplifier, le matériau qui recrée l’image, et qui est donc celui visible sur le diffuseur, est aussi le matériau émetteur de lumière.Ainsi un TV OLED s’oppose aux TV LCD qui nécessitent une source lumineuse externe (le rétroéclairage) tels des tubes néons ou des LED. Dans l’esprit, il se rapproche des TV Plasma qui fonctionnaient par réaction chimique d’un gaz (plasma) entre 2 couches.

Comment ça marche ?

L’OLED reprend l’idée des différentes couches de matériaux organiques, qui servent de semi-conducteurs, entre une cathode et une anode, faisant transiter le courant électrique.
Ainsi, le courant passe par des zones de couches HTL (Hole Transport Layer) transportant des « trous », des zones de couches ETL (Electron Transport Layer) transportant des électrons, avant que ces « trous » et ces électrons ne se rencontrent sur la couche émettrice EML (Emiiter Layer) où des photons sont alors produits. Ces photons "allument" alors l’équivalent d’un pixel sur la matrice TFT choisie par le constructeur.
L’électronique du téléviseur se charge alors de l’intensité et du rendu colorimétrique de chaque pixel.

Quels avantages ?

La technologie OLED promet monts et merveilles en termes d’imagerie avec, en plus, des contraintes physiques réduites.
Tout d’abord un taux de contraste exceptionnel avec une profondeur de noirs jamais vue (même sur du Plasma) grâce à la possibilité d’extinction totale des pixels.
De même, ce contrôle précis des pixels offre une luminosité et un rendu colorimétrique de haute volée.
L’OLED assure également un très faible temps de réponse, équivalent à celui des meilleurs TV Plasma (inférieur à 0.1 ms).
Toutes ces caractéristiques alléchantes s’accompagnent par ailleurs d’une consommation électrique réduite, même si celle-ci semble un peu plus importante que sur les modèles récents de TV LCD/LED. Et, cerise sur le gâteau, la structure même des matériaux organiques de l’OLED permet d’ores et déjà de produire des diffuseurs transparents, souples et flexibles.